Non classé

"J’ai un diplôme en neuroscience et je fais du porno"

 

La pornographie reste un tabou dans notre société, malgré le grand nombre de consommateurs , et ceux qui y participent activement sont souvent isolés et ne le reconnaîtront probablement pas à voix haute. D’autre part, le monde dans lequel nous vivons nous oblige souvent à pluriemplearnos , et parfois les combinaisons peuvent être vraiment particulières , comme dans le cas du protagoniste de cette histoire.

Anna Cherry est diplômée en neuroscience . Elle est aussi une actrice porno et est enregistrée sur une webcam. Elle est née dans l’ex- Union soviétique , comme elle le révèle dans le magazine masculin Men’s Health , mais a déménagé aux États-Unis alors qu’elle n’avait que 13 ans. « Depuis que je suis enfant, je m’intéresse beaucoup au sexe  » , dit-elle. « Mes parents ont toujours été très libéraux dans ce sens et je pouvais leur parler autant que je voulais sur ce sujet, mais ils prenaient aussi mon éducation très au sérieux et je ne manquais jamais de rien. C’est pourquoi j’ai décidé d’aller à l’ université de Memphis , où j’ai obtenu mon diplôme de psychologue .  »

Mes parents ont toujours été très compréhensifs et savent que je me consacre au porno

C’est là que tout a commencé. Il est tombé amoureux de la neuroscience (le domaine de la science qui étudie le système nerveux). Il a donc décidé de se spécialiser dans ce domaine. À son tour, il a rencontré sa colocataire, qui lui a proposé de travailler comme modèle. Au cours de cette période, il a également rencontré plusieurs amis avec qui il a eu des relations sexuelles . « Une chose qui a toujours attiré mon attention », a-t-il expliqué à une occasion, « est de le faire pendant qu’ils me regardent , j’ai mon exposicioniste de la veine a ».

A. Nuño

Puis l’idée est venue. Elle avait des problèmes financiers alors elle a allumé l’ampoule: « Et si je fais l’amour et que je mets une caméra vidéo ? »: C’est comme ça qu’elle a commencé avec son petit ami de l’époque. C’est comme ça que tout a commencé. Pas en vain appelez le sexe avec une webcam  » porno du futur « . C’est un marché qui fonctionne 24 heures sur 24 et les gens peuvent enregistrer chez eux sans avoir à se déplacer. En Roumanie , par exemple, des milliers de femmes travaillent dans ce secteur et leurs clientes proviennent principalement d’ Europe occidentale et d’Amérique du Nord . C’est actuellement le secteur qui se développe le plus dans le porno. Beaucoup de filles ont en commun le fait qu’elles portent le titre de supérieure et qu’elles travaillent dans d’autres domaines, mais en raison de problèmes financiers, elles ont fini par travailler au noir .

Dans ces pages, vous pouvez demander des émissions privées et envoyer des conseils , avec une monnaie virtuelle acquise sur la page elle-même. Anna Cherry aime « le silence derrière l ‘écran, vous ne pouvez pas toujours voir les fans en ligne, vous ne savez donc pas ce qui se passe, vous en profitez probablement autant que vous, mais vous ne pouvez vraiment pas savoir et cela peut sembler être un. peu déroutant .  »

C’est le secteur qui se développe le plus dans le porno. Cela fonctionne 24 heures par jour et les gens peuvent enregistrer à partir de leur propre maison

« Ils veulent généralement quelque chose de spécifique », ajoute-t-il. « Parfois, je peux faire ce que je veux et les autres sont plus spécifiques et me disent: » Dis-le ainsi , tourne -toi , fais-le dans cette position, mais montre-moi tes fesses . « La chose la plus mémorable qui m’a été racontée est que j’ai mis une couche  » Au total, il travaille trois heures par jour, quatre jours par semaine.

Votre famille le sait. « Ils ont toujours été très compréhensifs , alors j’ai dit à ma mère quand j’étais à l’ université que j’avais déjà mon diplôme, alors si je peux trouver un endroit où travailler avec une bourse , je vais certainement le faire. » J’aime les neurosciences, mais aussi le porno est amusant , je gagne de l’argent et je peux aussi travailler à la maison.Ma mère est soulagée de constater que je le fais toujours avec le même gars, qui est celui avec qui j’ai commencé et mon partenaire.J’imagine que j’avais l’idée d’aller dormir avec plusieurs gars différent avec les maladies sexuelles , ce genre de croyances et de préjugés qui existent dans l’industrie .  »

Rate this post

Leave a Comment