Conseils sexe

Les strip-teaseuses ont commencé leur spectacle, quelque chose a mal tourné et il y a eu une bagarre: 100 femmes

– Actualizado: 17/03/2018 12:24 17/03/2018 05:00 – Mise à jour: 17/03/2018 00:24 Une centaine de femmes se sont réunies au pub The Woodman’s Arms à Middlesbrough (Royaume-Uni) à trois heures de l’après-midi pour se déshabiller et être désinhibées de la routine quotidienne. Le spectacle, qui a été célébré à l’occasion de la fête des mères (le 11 mars), a fini par devenir une bagarre massive sur le parking avec plusieurs détenus. Après plusieurs heures d’ alcool (ils ont commencé à boire à trois heures de l’après-midi et ils étaient restés là pendant sept heures), la situation s’est réchauffée et la bagarre a éclaté à l’intérieur des locaux, mais le chaos a régné et la fin est devenue très laide. avec plusieurs blessures en dehors des locaux. Image du spectacle. « Donnez quelque chose de différent » Le serveur du pub a insisté sur Facebook pour que la bagarre ne soit pas causée par des « clients réguliers ». Cependant, la police a arrêté deux femmes de 24 et 30 ans , qui ont également été condamnées à une amende pour leur état d’ivresse et leur mépris de l’autorité. Les Dreamboys Newcastle! The – Glen Watson (@ Glenwatson1994) L’endroit avait annoncé l’événement gratuit avec une pancarte indiquant:  » Donnez à votre mère quelque chose de différent . » La actrice Gabrielle Green , protagoniste du drame fantastique de la CBBC, « Wolf Blood », faisait partie de la foule. Une porte-parole de la police de Cleveland a confirmé que « Woodman’s Arms a appelé la police vers 22h25 pour les informer que plus de douze femmes collaient. » Les strip-teaseuses Glen Watson et Johnny Hunter , déguisés en policiers et voleurs, ont déclaré que tout s’était passé parce que « c’était Middlesbrough », laissant entendre que dans cette ville, il était normal que les gens se battent. « Nous pensions qu’il était étrange que nous soyons allés au travail si tôt. Ils étaient très saouls. Ils nous ont applaudi, ont crié et sifflé. Nous leur avons demandé de sucer une banane et de lécher la crème. Ils n’étaient pas du tout timides . Ils sont tous devenus fous, nous avons facturé cent livres chacun (environ 115 euros) « , a ajouté l’un d’eux.

Rate this post

Leave a Comment