Conseils sexe

Que se passe-t-il lors des enterrements de vie de jeune garçon: des secrets silencieux

– Actualizado: 04/04/2018 19:26 26/03/2018 05:00 – Mise à jour: 04/04/2018 19:26 Les enterrements de vie de garçon sont une tradition qui semble sortir du Moyen Âge , mais est toujours célébrée au XXIe siècle. Bien que nous ne sachions pas pourquoi, il existe encore des groupes d’hommes et de femmes qui, avant de se marier, le célèbrent dans un club de strip-tease. Il y a beaucoup de légendes sur ces festivals primitifs . Aujourd’hui, nous rassemblons des histoires racontées par des strip – teaseurs masculins, qui ont tout vécu au cours de leurs nuits de travail avec des filles seules. « Ils m’ont jeté dessus » Julio , décapant, dit que les enterrements de vie de jeune fille sont « très intenses » et qu’il y a des femmes de tous types et conditions. « Normalement, les plus jeunes crient beaucoup mais ne libèrent pas d’argent, les plus âgées crient elles aussi mais elles nous jettent de l’argent, c’est pourquoi j’essaie d’attirer mon attention sur elles. Je ne regarde même pas les 20 et 21 ans », assure-t-il dans  » Vice « . Une fois, ils m’ont jeté au milieu de la scène. C’était horrible, comme un projectile et j’étais presque nue Parfois, il y a des femmes qui le vomissent. Littéral  » Une fois qu’ils m’avaient jetée au milieu de la scène, c’était horrible, comme un projectile et j’étais presque nue, j’ai appelé la sécurité et ils ont immédiatement jeté la fille qui l’a fait. Le pire, c’était qu’il n’y avait pas de douche dans la pièce. nettoyer tout ce que j’ai pu et je suis rentré chez moi, c’était dégoûtant, et ils ne m’ont même pas donné de pourboire.  » Pauvre. Il doit également « supporter » des insultes tout le temps: « Il y a des gars qui disent » gorille à vélo « , d’autres qui me crient » pédé « . Il essaie toujours de rester calme et de garder son calme, mais lorsqu’il est impossible, il appelle à la sécurité. « J’ai été mordu plusieurs fois » Marshall Newham , 28 ans, est un strip-teaseur et participe à des soirées privées. Il raconte son histoire dans ‘ The Sun ‘: « Il était une fois une dame sur scène qui ne portait pas de culotte et ne se souciait pas que les animateurs voient tout. » « On m’a souvent mordu et griffé. » Dans le cadre du spectacle d’Adonis, nous côtoyons les femmes et il n’est pas rare que les femmes se mordent une partie du corps.  » « J’ai vu une femme de 70 ans se rendre à un spectacle avec un ruban à mesurer et essayer de se mesurer, moi et les autres, quand nous quittons la scène. » Marshall Arkley En outre, ils ont souvent offert de l’argent pour avoir des relations sexuelles avec lui. « Il y a des femmes qui essaient de savoir ce qu’elles peuvent faire lorsqu’elles me réservent en privé. » Une dame m’a offert 550 euros pour un spectacle si elle pouvait me toucher où elle voulait. « Bois jusqu’à tomber » Bruce n’est pas un strip-teaseur, mais il sert des boissons depuis 21 ans dans un endroit comme celui-ci. Il est au dernier étage et celui du bas est l’endroit où se tiennent les enterrements de vie de jeune fille. « Je ne sais pas d’où viennent ces gens, mais je suppose qu’ils ne s’en tirent pas beaucoup parce qu’ils ne savent pas comment se comporter « , dit-il. Bruce attribue une partie du blâme à  » Magic Mike « , le film sur les strip-teaseuses, car « depuis sa sortie, les femmes agissent de manière folle, je n’ai jamais eu de problème, je bois jusqu’à ce qu’elles tombent, elles se battent et elles doivent les sortir à la force ». Je ne sais pas d’où vient ce type de femme. Ils crient beaucoup. Ils boivent jusqu’à tomber, ils se battent et ils doivent les prendre de force « Je voulais accomplir un acte lascif avec moi » Ash Edelman , une strip-teaseuse âgée de 27 ans, a également eu des moments … compliqués à gérer. « Une fois, je jouais dans un parc de caravanes. J’ai terminé le spectacle en levant un drapeau lorsque la mariée s’est approchée avec l’intention de réaliser un acte lascif avec moi devant sa mère . J’étais assez rapide pour partir. Je n’ai jamais été intéressé à mélanger les affaires avec plaisir .  » Ash Edelman Comme ses collègues, il a également reçu des offres financières en échange de relations sexuelles:  » Un homme m’a récemment offert 91 600 euros pour me coucher avec un de ses amis. Je ne l’ai pas accepté.  » Et vous, lecteur, avez-vous quelque chose à nous dire?

Rate this post

Leave a Comment